Cliquez , lisez , respirez … Bienvenue Chez Leyla

Le lundi c’est maudit :

Chez moi le Lundi commence par un cours de 3 heures ( si si 3heures, soyez compatissants ! ) de stratégie d’entreprise . Après m’être farci : le management , le marketing, la stratégie marketing, la comptabilité, la comptabilité analytique et l’analyse financière , me voilà en train d’étudier la stratégie .

Dans une entreprise , une stratégie se planifie voire  même 15 ans on se base sur des hypothèse et à partir de ceux là on élabore des scénarios . Par la suite on sélectionne les plus plausibles c’est-à-dire ceux qui ont le plus de chance d’arriver.

Notre prof est vraiment très particulier … Ancien étudiant en Russie, rentré depuis quelques année au bercail ( ou bled comme on le dit si bien ) , optimiste à ses heures . Convaincu d’avoir toujours raison : et ce même si vous lui prouver par A+B qu’éventuellement, je dis bien éventuellement il a tort . Après tout ne suis-je pas qu’une petite étudiante qui s’amuse à donner des cours via son blog ?

Quoiqu’il en soit s’il y’a un sujet que mon très cher professeur passionne : c’est l’édition.  Alors petit exercice en classe : élaborer des scénarios sur 10 ou 15 ans dans le domaine de l’édition.

Et si nous parlions …. de l’édition ?

Vous savez que je suis une passionnée de lecture et de littérature alors quand on me parle édition, ça tique toujours ! Surtout que depuis quelques temps on n’arrête pas d’entendre que l’édition est en crise, qu’elle ne n’en sortira jamais , qu’il y’a plus d’emploie ( trop tard pour toi ma fille ) et j’en passe . Et donc voilà on s’appuie sur des hypothèses : le boom du livre électronique ou au contraire la survie du livre traditionnel ? Et dans 10 ou 15 ans que fera l’Etat ? Tentera-il de mener une politique encourageant le livre traditionnel ou l’abandonnera-il ? Le papier sera il trop cher et donc serons obligés d’utiliser des plateformes numériques ? Enfin et l’aspect écologique ? N’est il pas plus écolo de lire des livres électroniques ? Car nous autres lecteurs sommes les pires pollueurs qui soient . Mais la question qui m’intéressait le plus était : qu’en il de l’habitude de consommation des individus ? Se décideront-ils à abandonner le papier , le livre traditionnel au profil d’un Ipad du futur de quelques touches tactiles ? Cèderont ils à la tentation numérique ? .

Génération 3.0 :

Car n’avons-nous pas déjà cédé ? Il me semble parfois que le numérique est partout et que l’informatique a envahit notre monde . Bien sur , cela est variable d’un pays à un autre . Prenez le Japon ! Ils ont presque tout informatisé . Un ami s’exclame  le livre traditionnel , ça sera bientôt fini , c’est le numérique qui va prendre la place . A ce moment précis , je ne pus m’empêcher de le fusiller du regard . Et oui car pendant que d’autres buchaient sur un simple exercice , moi j’explosais à l’intérieur . Heureusement que j’ai appris à me maitriser avec les années . J’étais furieuse , en colère et pis encore : j’avais peur ! Je frissonnais : la mort du livre traditionnel ! Vous imaginez ? Plus de librairie, plus de sensation de toucher le papier , de le humer , plus de plaisir à feuilleter les pages . Plus de couverture …

Oui mais reprend le prof il faut savoir que cela pourrait avoir des impacts considérables : la mort du livre papier . Un nombre considérable de personnes travaillent dans l’édition , la fin du livre c’est aussi la fin de leur emploie , et un chômage pour plusieurs millions d’individus .

Le cours se poursuit, je m’attèle à mon exercice . Le prof confie à chacun de nous le soin d’élaborer un scénario et d’en déduire s’il est plausible ou pas . Le miens se compose de la survie du livre , du maintien d’un Etat soucieux de le promouvoir , d’un prix du papier assez stable .

Est-ce si simple ? L’avenir du livre n’est il composé que de vulgaire scénarios élaborés par des étudiants comme nous . Je m’interroge et je ne cesse de me dire : va-on vers un monde 100% informatisé ? Que restera il alors ? Plus de presse , plus de livres , même les claviers et souris ne sont pas sûrs d’exister encore … Somme nous à l’aube d’un nouveau monde : un monde numérique . La génération 3.0 arrive !

L’Ipad , le Kindle : une nouvelle façon de lire ?

Ce matin encore, c’est Podcast version frérot dans la voiture . L’Ipad : ce nouveau petit joujou qui fait tant parler de lui . Et on revient toujours sur un sujet de prédilection . Le podcast ne se veut pas professionnel, il n’est pas composé d’expert juste de gens comme vous et moi amateurs de nouvelles technologies qui s’interrogent : l’Ipad va-il sauver la presse papier ? La plupart répondent non . Il faut savoir que depuis ces dernières année la presse est elle aussi en crise , beaucoup de journaux américains notamment ont fermé leurs portes , d’autres sont au bord de la faillite . Les gens lisent de moins en moins ces journaux grand format, encombrant contenant des articles de 5 pages ( même deux pages les effraie ) . Cela ne veut pas dire qu’ils ne lisent plus du tout mais sans doute préfèrent il les gratuits tel que les 20 minutes avec un condensé d’information de quelques lignes ou encore internet qui propose des articles plus courts.

Dans 10 , 15 voire 20 ans : le monde numérisé et informatisé nous auras il bouffé tout cru ou alors existe il réellement un compromis entre les deux ?

On verra bien si un de nos scénarios se réalisent … ou pas

Publicités

Commentaires sur: "SOS : Livre en danger , le livre menacé d’extinction ?" (5)

  1. toi, tu n’as pas peur de poser les polémiques^^
    je suis pour le livre papier, comme la majorité des lecteurs… Mais il est aussi possible qu’une nouvelle vague de lecteurs naisse et préfère le numérique (livre) parce qu’elle baigne dedans justement.
    Je me situe à peu près à la frontière entre les deux, jonglant entre la technologie numérique et les moyens archaïques tels que le livre ou le crayon bic^^, mais il se pourrait bien que je bascule comme tout le monde du côté du numérique :s
    je pense qu’il faut aujourd’hui trouver des solutions pour sauver, non pas l’objet-livre, mais la littérature… et le monde de l’édition. la polémique est posée, il faut maintenant voir si elle aboutira a des solutions…

  2. Ah je suis contente, j’ai contournée l’interdiction de consulter les blogs au boulot en passant par Netvibes! Et oui moi aussi je fais partie de la sphère numérique…
    Si je peux me permettre je ne pense pas que ton prof est toutes les données.
    Le livre papier ne peut disparaître pour l’instant.Il est la forme la plus ancienne que l’on connaisse qui à traversé les temps et aussi la forme la plus durable. Car les données numériques se perdent et ne reposer que sur des données si instables serait une catastrophe…
    Je pense pour ma part que le numérique deviendra complémentaire au papier. Je trouve que l’invention du Reader (à améliorer bien sûr) est super pour les magazines, les manuels scolaires bien trop lourds et coûteux, les dicos et encyclopédies déjà sur Internet… et surtout, surtout les guides touristiques. Imagine tu pars en tour du monde et tu as besoin de 20 guides. Hop le tout dans un Reader et voilà le poids allégé. Tu peux aussi emmené des romans. Mais le livre papier n’est pas vraiment menacé en soi. Il faut mener une réflexion sur la complémentarité et pas sur la disparition.
    On a annonçé que la radio, la télé, l’ordi, Internet remplaçerait peu à peu la lecture. Cela ne s’est pas réalisé, tout es complémentaire, alors pourquoi craindre maintenant.
    Quant à l’édition en crise, c’est un leitmotiv. Elle n’est pas plus en crise que d’autres secteurs et la question de la crise revient régulièrement sur le tapis. Il y a une réflexion à mener, mais ce n’est pas la cata!

  3. Je suis tout à fait d’accord avec vous deux sur plusieurs points .
    La première chose c’est que mon professeur est loin , très loin même d’avoir toutes les données et en qualité du  » moi j’ai toujours raison , et j’ai jamais tort » , ce n’est pas évident à lui faire admettre cela !

    Quoiqu’il en soit , le Reader peut convenir pour de multiples application et comme tu le dis si bien en ce qui concerne les guides de voyage : il est clair que cela serait beaucoup plus pratique .

    Il est vrai aussi que l’ensemble des économies mondiales sont en crises en ce moment , que cela soit dans le milieu de l’édition ou même dans l’automobile donc ..

    Cependant nous nous interrogeons et je m’interroge sur les 10 , 15 , 20 voire même 30 prochaines années : qu’adviendra-il de l’ensemble des supports papiers ? Peuvent ils être complémentaires ou au contraire se remplacer ? .

    Je souhaite vivement que ce soit la première hypothèse qui se réalise et je pense aussi tout comme toi Constance qu’il est impératif de trouver des solutions ^^

    Quant à toi Evert : tu n’as pas honte d’utiliser Netvibes pour aller surfer sur les blogs 😛 … Nan ça me fait toujours plaisir huhu

  4. Alors moi je suis une dinosaure et je dis non, non, non à l’invasion de l’électronique dans la lecture, lol.

    Longue vie aux livres traditionnels qui encombrent nos bibliothèques et tous les endroits possibles et imaginables de notre domicile quand on n’a plus de place dans nos biblis ; à la PAL toujours plus haute qui menace de s’écrouler sur nous à tout instant ; au livre qu’on trimballe dans notre sac même si ça fait du poids en plus parce qu’on est incapable de faire un pas hors de chez nous sans avoir un livre à portée de main !!!

  5. Je dois reconnaitre qu’il y’a certains aspects « utiles  » dans le livre électronique . Mais je ne peux imaginer un monde sans livre traditionnel . Et puis quoi encore ai-je même envie de dire !
    Moi j’aime sentir l’odeur du papier qu’ont les livre : chacun a sa propre odeur , comme s’il portait en lui une empreinte particulière . J’adore caresser les livres, j’adore en sentir un entre mes mains . J’aime le feuilleter , j’aime regarder les couverture . J’aime le balader partout avec moi même si ça pèse lourd . J’aime me mettre sur mon lit et contempler ma bibli et ma PAL qui s’agrandissent .

    Du plaisir , toujours du plaisir avec un livre traditionnel, pour moi sa mort , sa disparition est tout bonnement inconcevable 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :