Cliquez , lisez , respirez … Bienvenue Chez Leyla

1- Movies night !

Aujourd’hui , j’ai décidé de vous parler d’un film que j’ai vu récemment . Un film donc  vu en VO et sans sous-titres ! En fait , de plus en plus j’arrive à me passer des sous-titres et j’en suis vraiment heureuse et ce d’autant plus que j’arrive à quasiment tout comprendre . Il s’agit donc de the Countess de Julie delpy

2- Cinéma en folie :

En fait il faut savoir que j’aime beaucoup aussi Julie Delpy . Je l’ai découverte dans  » Before Sunset » et je trouvais qu’elle jouait remarquablement bien . Depuis , j’ai tenté de suivre sa filmographie  » Before Sunrise » ( le tome précédant  » Before Suset ») , 2 days in Paris etc .. Et puis récémment , j’ai appris qu’elle avait elle même réalisé un film : The Contess . Alors j’ai tout de suite sauté sur l’occasion : il fallait que je le vois !

3- The Countess by Julie Delpy :

The Contess raconte l’histoire de la comtesse donc Barthory , qui après un malencontreux amour de jeunesse est convaincue que la veillesse est le pire des maux . Cela tourne à l’obsession pour elle et dès qu’elle se regarde dans le miroir : elle ne voit qu’une femme ridée aux traits tirés . Plusieurs mois plus tard , la voici accusée d’avoir assasinée plus de 600 jeunes filles et de s’être baignée dans leurs sang . L’as -elle vraiment fait ou ne serait-ce que pures rumeures ? Ce qui est certain, c’est que Barhory est une femme de caractère , ayant très souvent des sautes d’humeur , capable de tomber éperdument amoureuse mais aussi capable de hair et de commettre l’irréparable . La Barthory aux milles facettes est donc interprétée par J. Delpy elle même .

J’ai trouvé qu’elle incarnait particulièrement bien ce personnage et que cela transcrivait donc bien l’ambiguité de sa personnalité . Le jeu des autres acteurs pas mal aussi , et les lieux , les costumes étaient au RDV . Pour moi ce n’est certes pas un coup de coeur . Le film de ne dure qu’1h34min et pourtant je l’ai trouvé parfois un peu long . L’histoire en elle même est assez sombre , mais superbement bien comtée par une voix-off d’une jeune homme tout à fait charmant ( faut dire que j’adore les voix-off, allez savoir pourquoi ) . Je vous le disais donc l’histoire est un peu longue et parfois on peut s’en lasser voire s’ennuyer . Mais très vite les meurtres qui s’enchainent redonnent du vif au sujet et de l’intérêt aux yeux des téléspectateurs . Tout au long du film , j’ai tout de même senti comme  » quelque chose  » qui manquait et pour moi c’est ce quelque chose qui aurait pu en faire un grand film .

4- Le « jeunisme  » ou la peur de vieillir :

En revanche il soulève des questions d’actualité tel que le jeunisme . Cette peur de vieillir , d’avoir des rides , de ne plus avoir le corps de ses 20 ans . Il suffit de regarder les magasines féminins , les stars qui sont refaites de partout ( et là je cite Demi Moor , exemple criant d’une femme aux 50 chirurgies esthétiques ) . Avec la vague des produits de beauté et des promesses des plus grands de la cosmétique vantant  » -50% de rides , plus d’éclat au visage  » , on peut difficilement résiter à l’éffet de mode qui est celui d’être mince , jeune et jolie mais qui est surtout de rester mince jeune et jolie à 45 ans et même pourquoi pas à 55 ans . Avons nous si peur de vieillir ? Je ne cesse de me poser la question surtout que cela est complètement naturel mais …. Y’a comme quelque chose qui coince , comme ce reflet du miroir à 40 et plus qu’on refuse de regarder .

5- Une inspiration pour Bram Stocker ?

Au delà de traiter de simples faits d’actualités , l’ambiance du film fait rappeler un bon vieux film vampirique des années 70. La réalisatrice affirme même que la légende Barthory aurait influencé l’oeuvre de Bram Stocker à savoir  » Dracula  » . Je ne saurais me prononcer la dessus mais il est vrai qu’il y’a comme une ambiance gore et sombre durant tout le film .

Ce qui est certain c’est que je retenterai l’aventure en VO sans sous-titres et pourquoi pas même un autre film de Julie Delpy.

Publicités

Commentaires sur: "The Countess by Julie Delpy" (8)

  1. J’aime beaucoup cette actrice/réal dont j’avais vu Two days in Paris (très bien). Mais je ne suis pas attirée par son nouveau film ! J’attends plus son Two days in NY, la suite du Paris !

  2. Moi aussi je l’aime beaucoup cette actrice 🙂 . Par contre je ne savais pas qu’il y’aurait un Two days in NY : hâte de voir ça ^^.

    Merci pour l’info Frankie =D .

  3. Pour le moment, c’est en développement seulement ! Mais ce serait sans Adam Goldberg. Snif, j’aime beaucoup cet acteur !

  4. Oui , je reconnais qu’il est pas mal du tout 🙂

  5. j’en ai entendu de très bonnes critiques, et j’ai bien envie de le voir… Tu devrais essayer de lire De fièvre et de sang de Sire Cédric, histoire de continuer sur le sujet, si ça t’intéresse…

  6. Oui pourquoi pas ^^. Je note le livre Flof et je te remercie de l’info 🙂

  7. J’aime beaucoup Julie Delpy, j’ai adoré Two days in Paris mais je dois dire que le sujet de ce film-là ne me dit pas trop 😉

  8. Oui je comprends . Le film est pas mal même si en fait j’ai préféré d’autres films d’elle . Mais comme j’adore cette actrice 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :