Cliquez , lisez , respirez … Bienvenue Chez Leyla

1-     Un talent nommé Murakami !

Comment décrire un livre pareil ? Telle est la question que je ne cesse de me poser depuis que j’ai achevé la lecture de ce livre. Il m’est, en réalité, toujours très difficile de décrire un roman de Murakami .

C’est un auteur si particulier, si original, tellement talentueux. On pourrait même le croire un peu fou, à l’esprit quelque peu loufoque. En fait, c’est un peu comme une espèce de plongée en eaux profondes : on se sent comme aspirés, parfois on a l’impression d’étouffer et envie de remonter mais finalement on se retrouve complètement subjugué, sous le charme. Et une fois fini, on n’en sort pas tout à fait indemne !

2-La fin des temps ou la traversée de deux êtres hors du temps :

Bien sûr vous savez maintenant qu’il s’agit d’un roman de Murakami et plus précisément de  » La fin des temps » . Rien que le titre m’a longuement interpellé, que signifiait-il exactement ? Et même en lisant la 4ème de couverture, je n’étais pas plus avancée la dessus. Faudrait que je vous raconte un petit peu l’histoire de ce roman pas tout à fait comme les autres.

La fin des temps c’est un roman à deux voix : ce sont donc deux personnages qui prennent la parole à tour de rôle. Le premier vit dans aux  » pays des merveilles sans merci »,  et le second est un informaticien qui travaille pour une société informatique :  » System » .

La guerre fait rage entre System et les pirateurs.  Un jour, notre jeune informaticien a rendez-vous avec un vieux savant un peu fou et celui ci lui demande d’instaurer de sécuriser l’ensemble de ces recherches.

Il faut dire que ce vieux savant vit dans un endroit reclus, ou l’on doit d’abord passer par un espèce d’ascenseur qui va si lentement que l’on se demande s’il avance réellement et qui ne comporte surtout aucune indications quant à l’emplacement des étages par exemple . Lorsque l’ascenseur s’arrête enfin, il fait la connaissance d’une  » grassouillette  » toute vêtue de rose à l’odeur de melon .  Là , il fera la connaissance avec ce savant à l’allure complètement loufoque .

D’un autre coté, nous avons affaire un tout autre personnage. Celui ci semble habiter un autre monde appelé » la fin du monde ». Ce jeune homme vient à peine de débarquer dans ce monde des plus étranges. Un monde ou l’on vit entouré de murailles sauvegardé par un vieux gardien qui passe le plus clair de son temps à manier ses outils. ou l’hiver peut durer des mois entiers, un monde par des créatures fantastiques tel que les licornes.

3- Un univers aux contours fantastiques, une écriture et un style de génie

Mais je ne vous en dirai pas plus car ça serait révéler l’intégralité  du roman ! Je vous avouerai qu’au début j’ai été quelque peu décontenancée par la lecture de ce roman. J’avais du mal à m’accrocher et à avancer dans ma lecture.

Je me suis donc accrochée, péniblement puis j’ai été complètement happée parle récit. Il est clair que j’ai préféré la partie sur l’informaticien vivant dans un monde contemporain aux allures fantastiques. Celui ci est un fan inconditionnel du cinéma et j’ai adoré l’ensemble des références cinématographiques dont nous martelait l’auteur. Ajouté à cela, Murakami a le talent de décrire d’une très belle plume les choses les plus simple et banales de l’existence.

Le style est en même temps très fluide et dense. Ses phrases sont d’une telle beauté ! Arrivée à la page 100, les pages se tournaient au fur et à mesure . Et même s’il est vrai qu’il y’a un long passage qui m’a quelque peu lassée et ennuyée car se déroulant dans l’obscurité totale, la suite m’a réservé de très belles surprises !

Enchainer sur les deux personnages ne nous gêne nullement, bien au contraire on se retrouve complètement à l’aise avec ce procédé adoptant presque une posture et une attitude différente pour chacun des deux personnages. En effet, dans les chapitres de  » la fin du monde « , la narration conserve un rythme assez lent mais qui prend de plus en plus de profondeur au fil des pages .

4- Une fin tout en finesse :

Que dire de plus ? D’autres personnages gravitent autour de nos deux héros : la « grassouillette  » n’est pas dénuée de charme, les bibliothécaires sont particulièrement attachantes dans ce livre ! Quant au savant fou, il incarne ce génie complètement loufoque. Ajouté à cet univers aux allures fantastiques, Murakami parvient à y intégrer même du suspense et l’on attend avec impatience le déroulement de l’histoire.

Quant à la fin, elle reste à bien des côtés imprévisibles. On pourrait ne pas l’apprécier, la juger bâclée. On pourrait même en être déçu. Mais ayant déjà lu des romans de Murakami et connaissant son univers, je dois dire que la fin m’a tout de même énormément plu. Une fin qui n’en n’est pas vraiment une, on sent comme un gout d’inachevé comme si l’auteur nous disait : et maintenant vous pouvez refermer le livre et reprendre le cours de votre existence .

Ce roman m’a souvent plongé en pleine confusion. Un livre excellent que je conseillerai à tous ceux qui ont envie de se jeter la tête la première dans l’univers  » murakamien « .

Et sinon je vous invite à aller consulter les avis de mes autres congénères  : Flof13, Lexounet,Myrddin,Ana76 et Evert !

Publicités

Commentaires sur: "Du génie aux couleurs fantastiques :  » La fin des temps » de H. Murakami" (13)

  1. Magnifique chronique, je n’aurais pas dit mieux ! Il faut en effet se laisser happer par l’histoire pour en profiter pleinement, ne pas se poser trop de questions et ne pas s’attendre à un dénouement à la Sherlock Holmes, et tout se passe bien.
    Je ne sais pas ce que tu as déjà lu de lui mais je te conseille les Chroniques de l’oiseau à ressort si tu aimes bien le côté ordinaire mélangé au magique et les moments lents et poétiques.

    • Merci beaucoup Miss Spooky ! J’ai essayé de rendre compte de mes impressions de lecture .

      Et en fait je n’ai pas encore lu  » Chroniques de l’oiseau à ressort  » mais je pense que je vais le faire !

  2. Je conseille le même titre que MSM ^^
    J’avais oublié les références au cinéma, c’est vrai que c’est un gros trait d’esprit de l’informaticien ^^
    Contente que tu ait apprécié ta lecture 🙂

    • Oki alors si vous êtes deux à me le conseiller : c’est sûr que celui ci va directement atterrir dans ma LAL et d’ici cet été dans ma PAL ^^

      Oui moi j’ai bien aimé l’ensemble des références cinématographique , ça m’avait bien plu 🙂 .

  3. Ca tombe bien il est dans ma PAL !

    • Et bien je ne peux que te conseiller de le commencer ! Par contre, prépare toi à être embarquée dans un monde étrange voire bizarre au dénouement plus qu’incertain ^^ .

  4. Je partage beaucoup de points avec toi même si je me sens plus nuancé surtout sur cette fin qui comme tu le dis, n’en est pas une. Bel avis en tout cas^^

    • Merci beaucoup 🙂

      Oui la fin n’en n’ai pas vraiment une , effectivement ! Et je suis peut être habituée à ça . Car c’est ce qui s’est passé aussi pour moi lorsque j’ai lu  » Kafka sur le rivage » .. Je me suis dit que ce n’était pas tout bonnement impossible .

  5. Il me tarde vraiment de découvrir cet auteur ! J’ai deux de ses livres dans ma PAL !

  6. Comme tu m’as dit avoir à peu près les mêmes goûts que moi (culturez-vous sur Livraddict), je viens également faire un tour sur ton blog.
    Je n’ai jamais lu de Murakami, je n’en aais pas vraiment l’intention, mais tu m’as donné envie de jeter un coup d’oeil à La fin des temps. Et peut-être Kafka sur le rivage.
    En revanche, Chronique de l’oiseau à ressort ne me tente pas du tout…
    Je te dirai quand je l’aurai lu !

    • Je suis très contente que tu viennes ici , sois le bienvenue 🙂 . Tu verras que Murakami , surtout dans la Fin des temps est un extraordinaire conteur et un adepte de la bizarrerie . Car étrangement , c’est le seul auteur dont je peux dire ‘ oui j’ai aimé mais je ne sais pas pourquoi » . Je te conseillerai » Kafka sur le rivage » , par contre tu risques d’être un peu dérouté ( ça c’est le moins que l’on puisse dire 😛 ) .

  7. Je n’ai lu que Kafka sur le rivage… bizarre… J’ai aimé certains aspects et d’autres moins.

    • Murakami écrit toujours des romans très bizarres . Moi aussi il y’a certaines choses que je n’ai pas aimé dans ce roman ( qui m’ont paru totalement surréalistes ) mais de façon générale j’ai bien accroché 🙂 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :