Cliquez , lisez , respirez … Bienvenue Chez Leyla

1- Destination Australie !!

Saviez vous que j’adore les challenges ? Non ? Et bien maintenant , c’est chose faite ! Je dois vous avouer que j’aime bien cet esprit compétitif et surtout ce que j’aime c’est aller à la découverte de nouvelles choses . Alors quand en errant sur le net , j’ai découvert un nouveau challenge littéraire qui plus est , et bien j’ai sauté sur l’occasion ! Je me suis pas faite priée comme on dit .

En effet Evert  lançait son nouveau challenge  » destination australie » . Le but du challenge ? Lire un auteur australien ou un roman qui se passe en Australie . Plusieurs choses m’ont poussé à me lancer dedans . D’abord , j’adore ce pays ( même si je n’y ai jamais mis les pieds , vraiment dommage ! ) , ensuite parce que je ne connais pas du tout sa littérature et que j’étais avide de découvertes ! Ajouté à cela , ce challenge qui prend l’allure d’une lecture commune est particulier étant donné que personne ne connait le livre ou le titre choisi par les autres . C’est mystère et boule de neige !!!

2- A la recherche de l’auteur et du titre …

Après avoir consulté je ne sais combien d’auteurs , lu un rapide descriptif de leurs bibliographie et surtout lu certaines critiques , je me suis intéressée de près à Tim Winton . Auteur australien né dans les années 60 , il a eu l’occasion d’écrire de nombreux roman comme » Un nageur ouvert » ,c’est avec ce dernier livre qu’il remporte le prix Australian/Vogel en 1981 .

Je ne préciserai pas ici le détail de sa bibliographie ( qui est accessible à tous ) mais le titre qui m’a le plus interessée fut … tadam , padam …. roulement de tambour  » Par dessus le bord du monde » . Notons que le titre en VO est  » Dirt Music » ce qui n’a absolument rien à avoir .

Il faudrait peut être que je vous raconte l’histoire ( mais ou avais-je la tête ? ) . Dans  » Par dessus le bord du monde » ,  nous sommes plongés au coeur de l’Australie occidentale , et à ce titre là , j’ai du revoir mes notions de géographie ! En effet l’intrigue a lieu dans un village imaginaire ( mais qui apparemment ressemble à celui du narrateur )  » White Point » situé près de Perth . Ce livre regorge de paysages australiens ! On sent l’autralie , on sent le port de pêche , on sent les langoustes, on sent l’ambiance du surf . J’ai réellement eu l’impression de me trouver à Perth , Tim Winton parvient à nous faire vivre l’Australie , comme si on respirait son air ..

Ce roman n’est pas un livre de suspense, il n’y pas d’intrigue très prenante mais il y’a comme une invitation à une ballade , à une traversée ce magnifique pays comme si Tim Winton nous chuchotais à l’oreille  » venez , je vais vous montrer » .

3-  » Par dessus le bord du monde  » de Tim Winton :

Au sein de ce roman , on suit Georgie Jutland qui fut infirmière, à l’approche de la quarantaine à la vie chancelante . Le genre de femme aventureuse, le genre de femme à tout claquer du jour au lendemain … pour aller justement s’installer au près de Jim ( et ses deux enfants )  un pêcheur réputé de langouste dans un petit village perdu d’Australie Occidentale . Dès le début nous suivons les pensées de Gorgie qui il est clair n’aime plus Jim , ne sait plus ce qu’elle fait ici , se sent rejetée de la part de l’ensemble des membres de ce village mais ne peut pas leur en vouloir dans le même temps car n’as -elle jamais fait d’effort elle même pour s’intégrer parmi eux ?

Ce livre regorge de non dits , de choses que l’on découvrira au fur et à mesure , de personnages fragiles qui se cherchent . Ce livre regorge d’histoire que tout le monde souhaite voir enterré , qu’on ne voudrait surtout pas révéler .

Un jour, Goergie qui souffre d’insomnies et qui , sans se rendre compte plonge de plus en plus dans l’alcool , aperçoit une ombre sur la plage . Un braconier , un homme d’une trentaine d’année avec un chien qui part à la pêche avant que les premiers pêcheurs de la côte ne commencent leur journée . Elle pourrait prévenir Jim , l’alerter et lui dire que cet homme enfreint les lois . Mais elle n’en fait rien , elle se sent au contraire attirée par cet homme , elle désire le connaitre .

L’autre le Braconnier c’est Luther fox que tout le monde appelle » Lu » , il née et a vécu toute sa vie au sein de  » White point » . Tout le monde l’évite et dit qu’il porte la malchance . Georgie finit par rencontrer Lu et une » passion » ( je met ça entre guillemet car je ne sais si le terme correspond vraiment , je détaillerai cela plus bas )  nait entre les deux .

Elle souhaite en apprendre davantage  de ce qui s’est passé mais ce qu’elle ignore c’est parfois les gens n’ont pas envie qu’on remonte dans le temps , ils n’ont pas envie qu’on déterre certaines choses de leurs passés dont ils ne sont pas très fières . Elle l’étrangère de ce village, celle dont tout le monde se pose la question » pourquoi est elle restée?  » .

La passion entre Lu et Gorgie les entrainent au confins de l’Australie , au » golf du couronnement » ( et l’auteur rappel que ce nom au même titre que cet endroit n’existent pas ) qui reproduit les paysages de l’Australie du Nord . Là aussi , je dois vous avouer que les descriptions sont à couper le souffle !

4- Une ballade au sein de l’Australie occidentale :

J’avais lu des critiques très positives à l’égard de ce livre et je n’avais donc qu’une hâte : m’y plonger tête la première ! Je dois vous dire qu’au début je fus quelques peu déçue . Je n’accrochais pas vraiment au style de l’auteur en reconnaissant toutefois que ce dernier avait une très belle plume , et je trouvais que l’histoire était ridiculusement plate , qu’il ne se passait pas grand chose . Puis finalement j’ai totalement accrochée, au point ou je ne pouvais pas lâcher le livre ! Le récit s’alterne entre deux points de vue : celui de Georgie et celui de LU .

Mais là  où les choses diffèrent dans la composition de ce récit est qu’il n’ y’a pas de nombre clairement défini de chapitre sur l’un ou l’autre personnage . Dans la première partie du roman , il est vrai qu’on alterne chapitre par chapitre et donc de Lu à Georgie . Mais par la suite , dans les parties qui suivent , on peut se retrouver avec 3 ou 4 chapitre sur Georgie et il en sera de même pour Lu . C’est à partir de ce moment qu’on commence réellement à s’attacher à ces spersonnages , surtout à Lu quand peu à peu on se faméliarise avec son histoire qui prend une allure tragique .

Autre spécificité de ce roman -et je vous avouerai que j’en ai été assez décontenancée au début – les dialogues ne sont pas différenciées du récit en ce sens qu’ils ne comportent pas de tiret . On a l’impression qu’ils sont  la continuité même du récit ! J’ai parfois eu du mal à distinguer les moments ou il y’avait un dialogue et ou il n’en y’avait pas . Mais rassurez vous ! La belle plume de Tim Winton compense largement et finalement on s’y habitue , trouvant même là qu’il s’agit d’une originalité révélant le talent de l’auteur .

5- Une très belle découverte !!!

Malgré donc un début qui a peiné a démarrer pour ma part , je me suis totalement laissée submergée par la belle écriture fluide de Tim Winton . Cet homme a un don pour décrire les sentiments de ses personnages ! Plus haut , j’avais dit que j’expliquerai davantage la raison de ces guillemets au mot  » passion » et ce car pour ma part il s’agit davantage de deux êtres qui se cherchent et qui se testent comme pour se prouver à quel point l’un tien à l’autre . Il ne s’agit donc pas d’une grande passion amoureuse mais davantage de sentiments qui se révèlent et dévoilent au fur et à mesure .

Autour de nos deux tourteraux gravitent une série de personnages les uns plus attachants que les autres : nous avons Jim le mari de Goergie qui se révèle peu à peu à nous , il y’a aussi les pêcheurs aux alentours , les habitants du village comme Beaver que j’ai bien aimé . Lu en rencontre aussi beaucoup sur son chemin , des gens venant de toute l’Australie .

Pour finir , le livre regorge aussi de références musicales , qui ponctuent le récit . Et pour finir aussi je résumerai en un seul mot ce moment lecture : une belle découverte qui m’a enchantée ! J’ai presque envie de dire merci à Evert et il est clair que non seulement je retenterai l’expérience de ce challenge avec un autre pays mais que je lirai volontiers un autre Tim Winton.

Je vous invite à aller consulter le site d’Evert afin de lire les avis des autres participants au challenge !

Publicités

Commentaires sur: "Une ballade en Australie occidentale :  » Par dessus le bord du Monde  » Tim Winton" (13)

  1. Ca a l’air d’être légèrement dans le même registre que le mien (je finis mon article alors chut^^), j’ai eu un peu de mal mais j’ai aussi bien aimé me sentir là bas^^

  2. J’adore la présentation de ton livre 🙂 Ton livre à l’air super intéressant, je ne connaissais pas du tout !

  3. Il a l’air pas mal du tout celui-la ! Pour ma part j’ai choisis un auteur australien (pas trop eu le choix c’était le seul de ma PAL) mais qui m’a ballade en Allemagne !

  4. Un livre qui m’intrigue, je le note.

  5. Je vais le noter dans un coin (plus pour les paysages qui semblent bien décrits que pour l’histoire qui n’est pas forcément ma tasse de thé lol)

    En tout cas ça fait plaisir quand le challenge permet de belles découvertes comme ça semble avoir été le cas pour toi ^^

  6. @ Lexounet : j’ai hâte de découvrir le livre que tu as choisi alors ^^. Je vais aller lire ton article et tout comme toi j’ai adoré l’Australie (même si je n’ai voyagé qu’à travers des pages )

    @Azariel : Mirchiii beaucoup ! Ça me fait plaisir de te faire découvrir des choses ^^

    @Liyah : ah tiens c’est pas mal ça aussi ! Un auteur australien en Allemagne . Je jetterai un coup d’oeil à ton article 🙂 .

    @ Laure : j’espère qu’il te plaira surtout ^^

    @ Mr Zombi : Oui les paysages sont plutôt bien décrits, on se sent en Australie du début jusqu’à la fin . Oui moi aussi ça me fait plaisir d’avoir fait une belle découverte pour ce challenge . A d’autres éditions j’espère ^^

  7. Que de belles découvertes grâce à ce challenge !

  8. Oui je suis tout à fait d’accord Véro 🙂 .

  9. Ce roman me plaît bien. Les thèmes sont un peu les mêmes que dans Les ombres de l’hiver. Vivement le prochain pays à découvrir !

    • Moi aussi j’ai hâte de découvrir le prochain pays et en même temps j’espère secrètement que ce sera l’Irlande 😛 .

  10. Je participais également à ce challenge (je suis amoureuse folle de ce pays, même si je n’y ai jamais mis les pieds non plus, pas encore du moins!) et je note cette découverte!
    Je l’ai déjà croisé en librairie, l’histoire ne m’a pas plus tentée que ça, mais bon, pourquoi pas?
    Je lis progressivement les billets de chaque participant, il y a des choses bien sympathiques!

  11. Moi aussi l’histoire ne me disait pas plus que ça et je dois dire qu’elle n’a rien d’extraordinaire mais le style est vraiment très beau et on se retrouve transporté en Australie !

    J’irai lire ton avis et je confirme qu’il y’a de très belles découvertes ^^ .

  12. Oui, chouettes découvertes, la tienne, la mienne, et celles de pas mal d’autres sur ce Challenge !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :