Cliquez , lisez , respirez … Bienvenue Chez Leyla

1-Tiens tiens : encore une lecture commune ?

Ce roman , je l’avais déjà répéré voilà quelques mois déjà , il m’inspirait alors des sentiments contradictoire : une terrible et irréstible envie de le lire mêlé à une crainte face à un pavé de cette taille là : en fait 1080 pages auront eu raison de mon découragement .

Finalement une LC fût organisé sur Livraddict et je me portai même volontaire pour une deuxième session , c’était l’occasion ou jamais comme on dit ! Et bien , je peux vous dire que je ne le regrette pas : c’est vraiment une aventure littéraire et humaine , ai-je presque envie de dire !

2- La cathédrale de Kingsbridge : au cœur du roman

Car les Piliers de la terre c’est d’abord et avant tout une fresque historique qui se déroule sur presque un siècle ( le 12ème en l’occurrence ) ayant pour centre de gravité l’Angleterre et tout particulièrement à Kingsbridge , ou encore Shiring .

Ken Follet nous conte surtout les vestiges, coutumes du Moyen âge . L’ordre qui était établi mais aussi et surtout les guerres d’accès au trône , les mesquineries entre le prélat . Il est clair que l’auteur a fait preuve d’un remarquable talent d’historien et j’ai presque envie de dire de chercheur tant le livre recèle de détails et de descriptions de l’époque . Descriptions  qui touchent aussi bien   l’aspect social , religieux qu’architectural du 12ème siècle .

Follet nous ballade au fil des pages au grès de ses envie et nous invite à découvir la construction d’une cathédrale , la vie d’un monastère ou encore la richesse et l’orgueil des nobles . Vous ne pourrez pas vous lasser , yeux équarquillés : vous aurez l’impression de vous imprégner totalement de cette époque  . Une évasion donc , un instant suspendu qui nous amènerait des siècles en arrière .

3- Les piliers de la terre : une fresque historique !

L’histoire commence avec une malédiction qui fait trembler les esprits les plus mauvais que sont un prêtre , un chevalier et un prieur . Un homme innoncent est inculpé et pendu . Puis au fil des pages , nous suivons Tom le bâtisseur : le passionné d’architecture et surtout de cathédrales !

Son rêve est de bâtir la plus belle cathédrale qui soit ! Hélas le voilà arpentant les rues misérablement , crevant de faim , à la recherche d’un travail . Sur sa route il croisera la mystérieuse Ellen que tout le monde appelle en secret  » la sorcière  » ainsi que son fils Jack . Tom est accompagné de ses deux enfants : Alfred et Martha .

Mais l’Angleterre se déchire et le torchon brûle lorsque le roi Henry meurt et surtout lorsque son descendant direct périt . Le père philipe qui deviendra par la suite prieur s’en retrouvera étroitement lié . Des événèments historiques feront trembler Kingsbrige et Shiring ou les jeunes descendants Aliena et Richard aurant à affronter leurs pires ennemis s’ils veulent conserver un semblant de dignité .

Mais ce qui fait le coeur du roman reste surtout cette fameuse cathédrale de Kingsbidge ! Elle est l’âme du roman , elle est si présente qu’on la considérerait presque comme un personnage à part entière tant l’auteur a réussi à la personnifier .

Finalement la cathédrale reste le point de rencontre de l’ensemble des personnages , l’objet de tant de haines et de convoitises . La quête aussi d’une sainteté retrouvée .

Au regard de l’épaisseur du roman, on pourra parfois ressentir quelques longueurs et se lasser surtout des éternelles querelles et bigoteries de Waleran et William . Mais le tout restera toujours très passionnant et intéressant .

4- Des personnages hauts en couleurs et profondément attachants :

L’une des forces de ce roman réside principalement dans ses personnages qui sont d’une extraordinaire richesse tant ils sont remarquablement bien dépeints . On pourrait , à tort , rétorquer que Follet établit ses personnages de façon manichéenne : les bons d’un coté et les méchants de l’autre .

Mais ce serait clairement méconnaitre le talent de l’auteur . L’ensemble des personnages sont dépeint d’un réalisme sans pair et finalement ils sont tous aussi intéressant les uns que les autres et surtout prodondément attachants .

A ce titre , ceux que j’ai préféré sont : Aliena et Jack . Alors qu’au début Aliena n’est que fille de comte , elle se montre très vite courageuse , déterminée , et persévérante . Qui a dit que les femmes n’avaient pas leur place dans le moyen âge ?

Aliena est une femme qui a vécu tant d’épreuves, traversé tant de choses et qui parvient toujours à se relever : elle est coriace et finalement se montre bien plus ^meme de gérer un commerce que n’importe quel homme.

Jack est un personnage que j’ai tout de suite aimé . Le petit enfant roux à l’air sauvageon devient très vite un garçon très intélligent , talenteux surtout sculteur de pierre . Il reprend le rêve de Tom le bâtisseur et en arpendant différents pays , il décide finalement de bâtir  » la plus grande grande cathédrale jamais construite » . Rêve qui le tiendra en haleine durant des décénnies entières .

Il y’a aussi Tom le bâtisseur qui rêve également de cathédrales . Il les imagine dans son esprit qui fourmille d’idées les plus extravagantes les unes que les autres . Il est attendrissant d’une certaine façon et c’est un père aimant malgré son apparente sévérité .

J’ai aussi aimé le prieur Philipe : fervent convaincu , homme de foi mais profondément bon , il ne cessera de lutter contre ses détracteurs qui ne rêvent que de le briser . Mais philip est bien plus qu’un simple prieur , il est malin et rusé , sachant prendre des décisions lorsque celles ci s’imposent à lui . Il a l’étoffe d’un chef religieux .

Autour des méchants on a l’épouvantable Williame Hamleigt : aussi vil que cruel qui ne connait aucun scrupule à tuer , assasiner , violer et détruire des villes entières . Il ne cessera de revenir au galop interrompant la construction de la cathédrale , ruinant tout à tour les habitants de Kingsbridge . Sa méchanceté n’a dégal dans ce livre mais je trouve qu’il est très bien dépeint au fil des chapitres et que finalement le lecteur parvient à le cerner de plus en plus .

Nous avons aussi Bigod Waleran , le terrible archevêque , machiavélique et aussi cruel que William mais toute fois  plus intelligent que malin .

J’ai cependant regretté que certains personnages ne soient pas davantage développés . Ainsi la première partie porte le nom d’Ellen mais ce personnage , hélas , n’est pas approfondi alors qu’il aurait pu vraiment être intéressant . Ellen que tout le monde craint car on l’a dit sorcière , peu dévouée à l’Église , mais qui l’est complètement envers son fils . On la voit aussi femme forte , osant parfois défier les plus personnes les plus puissantes .

On ne connait que très peu Martha, la petite fille timide qui deviendra femme . Quant à Alfred : je n’ai pas aimé ce personnage dès les permières pages et cela n’a cessé d’être confirmé par la suite .

5- Et en résumé ?

En quelques mot , les  piliers de la terre c’est une fresque historique , une épopée lyrique , des personnages attachants . Presque un demi siècle de querrelles , d’amour , de sainteté , mais surtout d eprivilèges et de pouvoirs .

Je ne vous ai pas parlé du style de l’auteur ? En quelques mots : il est simple mais fluide et sait traduire à merveille les sentiments et divers émotions des personnages , il rend compte de descriptions aussi fabuleuses les unes  que les autres .

A lire absolument ! Même s’il est préférable de prévoir un temps de lecture assez conséquent .

Ce livre a été lu dans le cadre d’une lecture commune et je vous invite à lire les avis de : Frankie ,Véro ,Mlle Pointillés ,Aricie ,mamzellebulle .

Publicités

Commentaires sur: "Les piliers de la terre : une fresque historique de Ken Follet" (12)

  1. à lire pour ma part ! j’avais dis cet été, mais l’été avance à grand pas et toujours pas lu le livre… :s

    • C’est sûr qu’il vaut mieux prévoir du temps libre avant de le commencer et l’été semble parfait pour cela ou encore pendant des vacances . La suite  » un monde sans fin » est prévu , pour ma part, pour l’été prochain je pense 🙂

  2. Bon tu m’as convaincu je le lirais certainement pas ce n’est pas une priorité ! J’adore l’Angleterre tant au Moyen Age, qu’à l’époque Moderne !

    • Haha , ravie de t’avoir convaincue ! En fait , c’est vraiment un livre qui mérite d’être lu ( non non je lui fait pas de promo 😛 ) et moi aussi je suis comme toi : une amoureuse de l’histoire d’Angleterre !

  3. Je suis bien d’accord avec toi, sur tout ! Sur les personnages que tu as aimés, comme moi et ceux qui sont trop en retrait (Ellen et Martha). Une fresque superbe !

    • Oui c’est drôle qu’on ait la même opinion sur le livre 🙂 . C’est dommage pour Marha et Elle : ils auraient pu faire de très bon personnages .

      Oh oui le mot  » fresque » convient parfaitement e tmalgré la longueur , j’ai eu un petit pincement au coeur lorsque j’ai refermé le livre 🙂

  4. J’ai très hâte de découvrir son nouveau livre « la chute des géants ». J’avais adoré celui-ci.

  5. un excellent roman historique

    • Oui , je confirme ! Une véritable fresque historique ^^. D’ailleurs , en ce moment je suis en train de regarder la série qui en est adapté et j’aime beaucoup ! C’est toujours impressionnant de voir les pages qu’on lit retranscrites sur écran 🙂

  6. Merci Leyl de cet avis sur ce livre que j’ai toujours voulu lire.

    Bon j’ai lu l’article en diagonale car je ne veux pas être spoilé mais ca renforce mon envie 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :