Cliquez , lisez , respirez … Bienvenue Chez Leyla

Articles tagués ‘vampires’

My name is True Blood – Part Two-

Vous avez dit routine ?

En anglais , on dit «  broke the routine » et si l’on devait traduire littéralement ce terme ( vous excuserez mes talents de traductrice, faut croire qu’ils ne sont pas fameux ) on dirait «  casser la routine » . Pourtant l’être humain se nourrit de routine , le fameux «  métro , boulot , dodo » n’a pas été inventé pour rien !! Faut croire aussi que mon blog est routinier ( seulement le Samedi rassurez vous ) car le Samedi c’est Série .Et oui donc je m’engage solennellement à vous chroniquer une série par samedi . Si si , je le jure . Parole des Leylies !!!


True Blood Come Back !

Alors tout ça pour dire que Samedi dernier je vous avais parlé de la saison 1 de True Blood et je sais que vous êtes nombreux à apprécier la série ou ,du moins même si vous n’avez pas tellement accroché avec le concept , à en avoir entendu parler .

Il est donc temps pour nous d’avancer, d’aller de l’avant comme on le dit souvent . Nous voilà donc avec la saison 2. Pour ceux qui n’auraient pas vu la saison 1 , il pourrait leur apparaitre quelques éléments ou faits qui dévoileraient l’intrigue de cette première saison , en clair spolier . Mais je tiens à vous rassurer, et sous les avis judicieux d’une certaine Evert  , que je ne révélerai rien du tout de l’intrigue du deuxième volet .

La saison 1 nous présentait l’ambiance et l’univers de la série  de même que lorsqu’elle s’achevait, elle parvenait à résoudre l’intrigue et à en poser une autre . Rappelez vous les meurtres des femmes qui avaient tous comme principal point commun d’avoir eu des relations sexuelles ou fricoté avec des vampires ( à l’exception de la grand-mère de Sookie qui elle avait été une erreur de la part du meurtrier ) .  On avait d’abord pensé à Jason et puis on s’était tourné vers les vampires et en particulier vers Bill . Ce qui est certain c’est que la phrase «  méfie toi d’abord de tes amis et non de tes ennemis » semble être vérifié ici . Le moins que l’on puisse dire c’est que le meurtrier n’était pas un vampire, pis encore il était considéré comme étant un citoyen «  normal «  qu’on appréciait à Bon temps . Qui l’eut crut ? Bon point pour Alan Ball .

Au début de la deuxième saison, les réalisateurs se contentent donc de planter les mystères . Dès les premiers épisodes on voit apparaitre une nouvelle série de meurtres . Cette fois , ils sont encore plus atroces que les précédents , les cœurs des victimes sont carrément arrachées . Mais quelle horreur ! Ce qui laisse présager qu’il y’aurait un nouveau monstre à Bon temps .   En revanche , l’intrigue cette fois ci se nourrit de références à l’antiquité et on voit bien qu’Alan Ball et les scénariste on dû sérieusement revoir leurs cours. L’un des personnages centraux de l’histoire ( dont je ne révélerai pas le nom ) est une partie intégrante du culte dionysien . Et la ou le génie de A. Ball s’opère c’est lorsque ce dernier arrive à mettre en parallèle une histoire veille de quelques deux milles ans avec une problématique de liberté religieuse .

Une ribambelle de personnages :

En revanche,  beaucoup de personnages s’étoffent  comme celui de Maryann ( qui est remarquablement bien joué par Michelle Forbes )  , rappelez vous que dans la première saison il s’agit de la femme qui a recueilli Tara . Celle-ci prend de plus en plus d’ampleur et de place au fil des épisodes. Plus les épisodes avancent, plus on se doute que celle-ci va jouer un rôle dans le dénouement de l’intrigue .

Les autres personnages quant a eux évoluent de plus en plus. C’est le cas notamment du personnage de Jason. A la fin de la saison 1 , il est emprisonné et  est enfin débarassé de son addiction au jus de vampire . On l’avait laissé tourmenté, peu sûr de lui , en plein conflit personnel . Le voilà qui se tourne vers la lumière en rejoignant les rangs de la «  communauté du soleil » . Cette dernière sous le fallacieux prétexte de combatte les vampires (responsables selon eux de la destruction de l’espèce humaines ) n’en demeure pas moins être une secte qui manipule ses adhérents avec des théories dignes des plus grands discours religieux . Au sein de cette communauté là , Jason croit retrouver un semblant d’humanité et de solidarité . Cependant la suite des épisodes tendra à nous montrer le contraire . Alan Ball aborde ici un thème particulièrement sensible aux Etats Unis qui est celui de la liberté de la religion . Ainsi chacun pouvant à sa guise se réclamer d’appartenir une nouvelle religion , une nouvelle voie ou pis encore créer une nouvelle église donne lieu à des dérives ( et l’existence des sectes le prouve bien ) .

A coté de cela, Tara elle aussi s’étoffe de plus en plus. On la retrouve avec un nouvel petit ami (bavez pas Mesdemoiselles devant ses biceps 😛 )  ,chaperonnée ( du moins en apparence ) par Maryann.

Sa relation avec son nouvel petit ami (dont j’ai oublié le nom) semble lui conférer une nouvelle source de stabilité après l’ensemble des mésaventures qu’elle a connu et ce particulièrement avec sa mère avec laquelle elle n’a plu ou peu de relation. Cependant , au fil des épisodes nous verrons que cela n’est pas aussi évident que cela et que elle aussi sera , d’une manière ou d’une autre , confrontée  aux événements de Bon temps

Et maintenant …. On arrive à un  des personnages que je préfère : Eric (Eric i love You). Alors que dans la saison 1, on le considérait uniquement comme étant le chef du secteur de Bill , celui-ci prend plus de profondeur et je dois vous dire qu’il ne me laisse pas du tout indifférente . Je trouve qu’il inspire une certaine classe, du charme et un charisme hors pair. J’ai bien peur d’ailleurs que sur ce terrain là , il ne batte à pleine couture Bill . Mais ce qui surtout change lors de la saison 2 , c’est qu’Eric est davantage impliqué dans l’intrigue.

Sam quant à lui fidèle à lui-même et à ses pouvoirs de métamorphe devient ( surtout vers la fin de la saison ) un personnage clé . Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il a joué un grand rôle dans le dénouement . Dénouement que je n’ai pas du tout apprécié ( cf paragraphe plus bas ) . En revanche ce qui est sur c’est que Alan Ball cherche de plus en plus à creuser et à  approfondir le personnage de Sam . Ce dernier semble être de plus en plus en quête de ses origines et aimerait davantage découvrir son passé ( thème qui sera je pense développé dans la saison 3 ).

Une saison aux multiples intrigues (  un aller / retour Bon temps –Texas )

La spécificité de la saison 2 , c’est qu’elle aborde deux intrigues différentes (mais qui finissent néanmoins par se rejoindre )  . L’une d’entre elle restant à Bon temps avec les morts sans cœur, et l’autre se situant au Texas où Sookie se rendra avec Bill afin de résoudre une mystérieuse affaire : celle de la disparition du créateur d’Eric : Godric . Je dois vous avouer que j’ai eu aussi un vrai coup de cœur pour ce personnage. L’ensemble des scènes ou il figure sont tout simplement magnifiques et tellement authentiques. Gordric soulève d’autres questions qui demeurent fort intéressantes tel que le pardon de dieu ou encore la rédemption. On ne peut aussi que constater l’étroit lien entre Godric et Eric qui reste très fort et très puissant.

La série fait donc un va et vient entre le Texas et Bon temps.  Petit bémol pour moi car au bout de quelques épisodes : je dois vous avouer que ça m’a quelque peu déstabilisé. En fait je ne voyais pas trop le lien entre les deux, et puis ça a finit par me lasser. Surtout que pendant que la communauté du Sud faisait des siennes au Texas, la ville de bon temps était sans dessus dessous.

Aie aie ….

Mais là ou j’ai été le plus déçue lors de cette saison 2 réside dans le dénouement. Pour moi cela ne colle tout simplement pas ! Je vous le disais précédemment que Sam en était mêlé, j’ai eu une impression de déjà vu par rapport à la saison 1, de redondance. La fin est non seulement trop facile mais je trouve décrédibilise complètement l’ensemble de l’intrigue. Mais que se passe-il Alan Ball ? What’s the f***.

La suite SVP !

La série s’achève sur un Bill et une Sookie pas tout à fait les mêmes qu’au début de la saison 2 surtout que la saison 3 promet d’innombrables rebondissements pour eux. Malgré une petite déception pour la fin de cette saison, je n’en demeure pas moins très impatiente de regarder la suite : je suis qu’elle nous réserve de bonnes surprises !

Je ne vous ai pas parlé de Jessica ! Mais ne vous inquiétez pas  , je ne l’ai pas oublié . Elle semble davantage s’émanciper de l’emprise de bill ( même si ce dernier est son créateur ) et semble elle aussi connaitre les affres de l’amour  .

Je ne vous ai pas parlé non plus de certains membres de la  » Communauté du Soleil  » comme le révérend et sa femme . Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont eu leur part à jouer dans cette saison !

Nuage de Tags